Je suis à nouveau ravie de vous accueillir à cette 5ème édition du salon Halieutis, placée sous le signe des nouvelles technologies dans la pêche : pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue. Une thématique qui valorise l’innovation et la recherche scientifique, deux maillons fondamentaux pour l’atteinte de nos objectifs stratégiques nationaux. 

Cette année c’est la Norvège qui est à l’honneur. Un pays dont la pêche et l’aquaculture constituent des piliers de son économie. La richesse de ses ressources naturelles, une culture ancestrale de la pêche, un savoir-faire séculaire, ainsi qu'une approche structurelle de la gestion des ressources et du développement durable, sont autant de facteurs clés du succès de la filière en Norvège.  

Avec ses 16 000 m2 d’exposition, un nombre accru de visiteurs, des exposants au nombre de 283 venus de quarante pays, proposant des gammes plus larges et plus diversifiées de produits et de services, un programme scientifique de qualité, le salon Halieutis est devenu un carrefour incontournable du monde de la mer. Ambition que nous nous sommes fixés à l’occasion de la 1ère édition de ce salon.

Actuellement, la consommation des produits de la mer est de plus en plus poussée par la demande mondiale, les consommateurs désirent enrichir davantage leur alimentation de protéines animales en se tournant vers des produits sains.

En définitive même si la production augmente, elle ne permet pas aujourd’hui de satisfaire cette hausse de la demande mondiale. Dans ce contexte, le Maroc a un important rôle à jouer avec ses 3500 km de côtes. 

La stratégie du Maroc dans ce domaine est plus que jamais orientée vers une hausse maîtrisée de la production dans le respect des normes internationales, notamment une gestion durable, responsable et une meilleure valorisation des produits de la mer.

Nous avons tous cru au programme ambitieux de la Stratégie Halieutis, et nous avons, ensemble réussi ce défi. 

A la veille de l’échéance du « Plan Halieutis 2020 », le secteur a connu des avancées considérables. En dix ans, la participation du secteur au produit intérieur brut du Maroc a plus que doublé. 

La durabilité, la performance et la compétitivité ne sont plus un objectif à atteindre, mais une réalité aujourd’hui qui fédère toutes les parties prenantes du sujet. 

Certes, tous les acteurs du secteur : armateurs, mareyeurs, industriels, fabricants ou négociants en matériels, chercheurs, experts, associations professionnelles, représentants des administrations locales et centrales partagent ce succès. Grâce à eux tous, le Maroc est compté aujourd’hui parmi les acteurs mondiaux de la pêche et c’est aussi grâce à eux que notre pays peut être cité comme référence au niveau du continent africain et du monde.

La mer nous a en effet tous rapprochés. Elle nous réunira à nouveau dans la belle ville d’Agadir à l’occasion de cette 5ème édition, avec l’espoir de faire plus, de faire mieux. 

Je remercie nos sponsors et partenaires, les autorités locales ainsi que toutes celles et ceux qui ont cru en ce salon depuis sa naissance dans la mouvance de la stratégie Halieutis et ont fait en sorte qu’il soit hissé au rang des salons internationaux reconnus et prisés aujourd’hui. 

Bon salon à tous.

Amina FIGUIGUI

Présidente